La tectonique des plaques en bref

Non, ça n’a rien à voir avec cette danse qui a été à la mode chez les jeunes il y a quelques années. Alors qu’est-ce donc ?

Les plaques tectoniques forment en réalité la croûte terrestre sur laquelle nous marchons

On les appelle aussi les plaques lithosphériques, en rapport à la lithosphère, qui est le pendant solide de l’atmosphère. Il en existe 12, qui recouvrent entièrement la terre, et qui se déplacent en continu. C’est un mouvement invisible à l’oeil nu, et impossible à sentir pour un être humain tant il est lent. Pourtant, il est bien là. Ces mouvements sont ce que l’on appelle la « tectonique des plaques ». Les plaques vont se chevaucher, s’écarter les unes des autres, glisser les unes contre les autres, parfois même s’entrechoquer.

La tectonique des plaque ne change pas le diamètre de notre planète. En chimie, il y a une loi immuable qui énonce: « rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme » (rendue célèbre par Lavoisier). Par exemple, lorsqu’on brûle un arbre, il ne disparaît pas, son bois, ses feuilles, et tout ce qui le compose sont transformés en cendres, en gaz, etc&; C’est également valable ici. Si deux plaques contiguës s’entrechoquent, alors elles s’éloignent d’autres plaques.
Il y a 200 millions d’années (MA), les 5 continents que nous connaissons aujourd’hui n’en étaient en fait qu’un seul. Les plaques ont bougé, ce qui a séparé les continents. Si vous observez attentivement une carte, vous pourrez remarquer que la Norvège et la Suède ont une forme qui s&;emboîterait dans la Baie d’Hudson, aux USA. Il y a d’autres exemples de ce type, comme l’Amérique du Sud qui s&;emboîterait parfaitement avec la côte ouest de l’Afrique. Pour ce dernier exemple, les recherches archéologiques ont même découvert des similitudes entre les fossiles retrouvés sur ces deux continents, qui ont mené vers la piste de leur lointaine liaison.

Le mouvement des plaques entre autre responsable de tremblements de terre, mais aussi de la création de volcans à la surface de notre planète.

Les volcans, parlons-en

Ce phénomène très intéressant qu’est l’apparition de volcans n’est pas anodine. Ils résultent directement du mouvement des plaques tectoniques, et des réactions internes au globe terrestre.

Un volcan c’est quoi ? Un volcan c’est un endroit de la croûte terrestre qui permet au magma de remonter en surface. Le magma est formé par la fonte des roches en profondeurs, il en résulte un liquide (magma) et des gaz explosifs. La pression des gaz fait remonter le liquide vers la surface. Il arrive que le magma se loge dans de petites fissures internes, que l’on appelle « chambres magmatiques », pendant plusieurs siècles avant de ressortir en surface. Les fissures s’élargissent, parfois se rejoignent, et favorise l’ouverture en surface d’un volcan. C’est alors que les gaz et le magma remontent pour exploser et se déverser. Les explosions volcaniques libèrent une énergie énorme, qui peuvent atteindre jusqu’à des millions de fois la puissance de la bombe atomique larguée sur Hiroshima en 1945.

Selon la nature du magma, la puissance de l’explosion générée varie. La plupart du temps, il s’agit de magma très liquides, qui génèrent une puissance modérée dû à leur faible teneur en gaz, tout juste suffisante pour faire remonter le magma en surface, et le laisser couler le long du volcan. Les magmas plus visqueux, eux sont très chargés en gaz, et sont généralement accompagnés d’explosions beaucoup plus impressionnantes.