24 min •
Ce docu n'a pas de note En juillet 2019, la mer a rejeté un à un plus de quatre-vingt-dix corps de migrants subsahariens sur la grève de la station balnéaire qui relie Zarzis à l’île de Djerba. A l’extérieur de la ville de Zarzis, derrière le centre d’accueil d’urgence, un terrain clôturé fait office de cimetière pour les morts anonymes. Bien qu’activement engagés pour gérer l’arrivée massive de naufragés et offrir une dernière demeure aux corps que la mer rejette, les habitants de la région se retrouvent seuls, en première ligne, face au silence et à l’inaction de la communauté internationale. Documentaire disponible jusqu’au 24/10/2020