07 min •
Ce docu n'a pas de note Faut que ça suinte ! Obnubilé par la matière organique, l’artiste Stéphane Blanquet a fait de “son goût pour le mauvais goût” un univers frétillant et saturé. Atteint d’une maladie dégénérative à l’adolescence qui le cloue dans une chaise roulante, Stéphane auto-publie ses premières BD et crée sa première maison d’édition, Chacal Puant, à 16 ans seulement. Autodidacte devenu fer de lance du « graphzine » dans les années 90, Stéphane s’est depuis dévié du papier relié pour s’intéresser à de nouvelles techniques, de la sculpture à la tapisserie, exposées entre deux confinements à la Halle Saint-Pierre de Paris.