51 min •
Ce docu n'a pas de note Léonard de Vinci quitte César Borgia et retourne à Florence. La ville n’est plus gouvernée par les Médicis ni par aucune autre famille, étant redevenue une république. C’est là que vit le célèbre Michel-Ange, un artiste devenu célèbre parmi les connaisseurs. Les autorités florentines cherchent aussitôt à profiter de la présence dans la ville de ces deux grands génies et leur commandent la réalisation de deux fresques murales sur des thèmes liés à la guerre. Léonard de Vinci commence à travailler sur sa propre fresque mais la détruit par inadvertance en utilisant une technique de séchage inadaptée. Peu soucieux de perdre cette pièce, Léonard de Vinci est principalement intéressé par le développement du vol humain. C’est alors qu’il écrit un traité sur le vol des oiseaux, prépare un projet de canalisation du fleuve Arno, fait une proposition de restauration du baptistère florentin et réalise deux œuvres mondialement connues : « La Vierge, l’Enfant Jésus et sainte Anne » et « La Joconde ». Il se rend ensuite à Rome où Michel-Ange et Raphaël sont tous deux actifs. Cependant, Léonard n’est pas chargé d’y créer de nouvelles œuvres. Le clergé romain est tant offensé par son étude de l’anatomie à l’hôpital Santo Spirito qu’on lui interdit tout accès aux locaux. Un documentaire de Vittorio di Girolamo.