52 min •
https://www.dailymotion.com/embed/video/x6h33he Le plus gros iceberg jamais observé s’est détaché en juillet 2017 de la barrière de Larsen, dans le nord de l’Antarctique : les images satellite de ce colosse de glace ont défrayé la chronique. Faut-il s’alarmer de cet événement, ou le considérer comme un spectacle de la nature certes rare mais normal ? Pour les spécialistes du climat, cette question se révèle un casse-tête. Alors que des techniques de pointe permettent d’observer les régions polaires les plus inaccessibles et de suivre de près la fonte des glaciers, quel lien les chercheurs établissent-ils entre leurs constats et les évolutions climatiques ?