31 min •
Ce docu n'a pas de note Les ports de pêche du sud de l’Espagne sont quotidiennement le théâtre de scènes de désespoir lorsque les bateaux, faute de poissons, déversent des kilos d’algues sur la criée. Il s’agit d’une variété de couleur brune, originaire d’Asie, qui prolifère dans les eaux méditerranéennes. Elle ondule sous la surface et empêche les poissons de s’égarer dans les filets des pêcheurs, dont le gagne-pain est désormais menacé. Des centaines de pêcheurs du sud de l’Espagne craignent pour leur survie. Depuis des générations, ils font modestement vivre leurs familles en partant en pleine mer dans de petits bateaux. Chaque jour, ils espèrent éviter le fléau qui tue leur activité : les algues. Souvent en vain. Ils sont de plus en plus nombreux à tenter leur chance ailleurs et ceux qui restent implorent l’aide des autorités.Ils demandent à l’Etat espagnol de leur accorder un quota de pêche de thon et de ne pas soutenir uniquement les grandes entreprises du secteur dont les finances sont solides. Les eaux de la région regorgent de ce poisson qui évolue tout près de la surface de l’eau, là où les algues ne se développent pas. Seulement, il ne peut être pêché que par ceux qui ont acheté à grands frais un quota de capture ou qui ont fait jouer leurs relations pour en obtenir un gratuitement.Quid des autres pêcheurs ? Ils restent sur le carreau et s’inquiètent de voir leur activité sombrer si rien n’est fait rapidement. Ils placent leur ultime espoir dans la création d’une association qui porterait leur revendication jusqu’à Madrid. Mais le temps presse. Documentaire disponible jusqu’au 17/06/2021.