00 min •
Ce docu n'a pas de note Ouvrir un vin n’est pas toujours chose aisée. Pour ouvrir vos bouteilles de nos jours vous avez le choix entre beaucoup de tire-bouchons et il est parfois difficile de trouver le bon. Du simple « queue de cochon » au tire-bouchon électrique professionnel, le choix est large. L’important, c’est d’utiliser un outil qui n’endommage pas le bouchon ou la bouteille et qui garantira la qualité du vin lui-même.

C’est quoi un tire-bouchon ?

C’est une vrille qui doit pénétrer dans le bouchon, accompagnée d’un système de levier qui doit pouvoir l’enlever facilement. Depuis des siècles, les tire-bouchons fonctionnent avec le même principe. Comme tout objet, ils ont souvent suivi les modes. Ainsi, on a eu par exemple dans les années 50 la folie des tire-bouchons « zig-zag ». Sympas certes, mais pas très pratique. Pour la mèche, l’important est qu’elle soit suffisamment fine mais résistante pour facilement pénétrer le bouchon sans causer de dégâts.

Quel est le meilleur outil ?

Le monde de l’œnologie n’échappe pas à l’avancée technologique. Même si les modèles traditionnels auront toujours leur place, ces dernières années un modèle high-tech est apparu sur le marché : l’ouvre-bouteille électrique. Certains diront qu’il est encombrant. Ce n’est pas faux, mais il est surtout très pratique. En effet, ce tire-bouchon permet de profiter du divin nectar sans effort. Ainsi, on pourrait le qualifier d’universel : il est non seulement rapide, mais surtout utilisable par tous, c’est-à-dire même par les personnes présentant une faiblesse physique. Qui n’a jamais galéré, même en pleine force de l’âge, à cause d’un bouchon récalcitrant ? Autre avantage, c’est un bel objet. Souvent design, il s’intègre parfaitement dans le contexte d’une cave, d’une cuisine ou d’un salon. À tel point qu’on le qualifie souvent de « rolls des tire-bouchons ». Et pas besoin de piles avec un appareil rechargeable !

Quels sont les autres types ?

Parmi les différents modèles, on peut citer :
  • le limonadier, avec son décapsuleur intégré et son levier simple
  • le sommelier, version améliorée du précédent avec une petite lame intégrée
  • le de gaulle, lui aussi possédant un décapsuleur ainsi que deux leviers et reconnaissable de par sa forme de « bonhomme »
  • le bilame, avec comme son nom l’indique 2 petites lames idéales pour ouvrir les vieux vins
  • l’ouvre-bouteille pneumatique, qui expulse les bouchons à coup d’air comprimé
Vous voilà paré à toute dégustation !