Ce docu n'a pas de note Les vins rouges du Beaujolais

La région du Beaujolais est située dans le sud de la Bourgogne. C’est une région viticole qui produit des vins depuis au moins l’époque romaine, le nom « Beaujolais » remontant à 1393. Bien que de nombreux vins rouges soient élaborés à partir d’un assemblage de Gamay et d’autres cépages tels que le Pinot Noir ou le Merlot, il existe également plusieurs bouteilles à cépage unique, disponibles dans toutes les gammes de prix.

Climat et topologie

La région du Beaujolais bénéficie de journées d’été chaudes et de soirées fraîches, ce qui permet d’équilibrer la maturation sur la vigne, de sorte que les baies restent fermes lorsqu’elles sont cueillies, mais fermentent rapidement après avoir été écrasées dans des cuves de fermentation ou des barriques. Comme c’est le cas pour les vignerons des pierres dorées, cela donne des vins aux arômes de fruits frais et à l’acidité plus élevée que ceux produits dans des régions situées à des latitudes plus élevées où les vagues de chaleur sont plus fréquentes pendant les mois d’été.

Les sols vont du calcaire et de l’argile dans le nord au granit dans le sud. La région est influencée par la mer Méditerranée, qui a un effet modérateur sur ses températures. Par conséquent, même si elle comporte des zones plus fraîches, son amplitude thermique globale est assez étroite par rapport à d’autres régions comme la Bourgogne ou le Bordelais.

Les trois niveaux de Beaujolais : le Beaujolais de base, le Beaujolais Villages et les 10 crus

Le Beaujolais de base est élaboré à partir du cépage Gamay et relève de l’appellation Bourgogne-Franche-Comté. Ce vin est généralement léger et fruité ; il est excellent seul ou avec des plats !

Le niveau supérieur est le Beaujolais Villages, qui présente des saveurs un peu plus complexes que le Beaujolais de base, tout en conservant une qualité facile à vivre. Il est idéal à servir lors de fêtes, car il ne demande pas beaucoup d’efforts pour être dégusté ou associé à des plats – il suffit de faire sauter le bouchon et de le verser !

Enfin, il existe 10 crus de vignobles dans cette région.

Les 10 crus du beaujolais

Les 10 crus du Beaujolais sont les vins les plus recherchés de cette région. Ils sont élaborés à partir des meilleurs raisins.

Brouilly : vin corsé avec des saveurs de baies rouges, de vanille et d’épices.

Chiroubles : cette appellation présente des arômes de cerises noires et de framboises avec une légère touche de chêne due au vieillissement en fûts de chêne pendant environ 15 mois avant la mise en bouteille. Certains disent qu’il a aussi un caractère fumé !

Juliénas : attendez-vous à des saveurs de baies et à une certaine élégance due à son vieillissement en fûts de chêne pendant environ 18 mois avant d’être commercialisé.

Moulin-à-Vent : si vous voulez quelque chose de fruité mais pas trop sucré, alors celui-ci pourrait être parfait pour vous !

Fleurie : ses arômes comprennent des fruits rouges tels que la cerise et la framboise, ainsi que des notes de poivre et d’épices qui peuvent résulter de longues périodes de vieillissement dans des fûts en bois au cours de la production.

Morgon : peut-être le vin le plus connu du Beaujolais. Il produit un rouge léger et fruité avec un arôme intense qui rappelle à certains la pêche ou la cerise. Il a un nez et une bouche délicats, qui peuvent être appréciés jeunes mais qui vieillissent aussi bien. En vieillissant, il prend des notes de tabac et de cuir. Si vous cherchez un vin rouge abordable, c’est celui-là qu’il faut essayer !

Chénas : version plus légère du Morgon, le Chénas est plus acide et moins alcoolisé que les autres crus. Il a des arômes subtils qui peuvent être très attrayants lorsqu’ils sont associés à des plats plus légers comme le poisson ou le poulet (ou même les pâtes). Ce vin ne bénéficie pas du vieillissement car les saveurs ne se développent pas avec le temps comme certains autres vins.

Régnié : connu pour avoir des niveaux d’acidité plus faibles que les autres crus en raison de sa situation climatique plus fraîche en termes d’altitude, le Régnié offre des notes d’abricot et des notes florales dans son profil aromatique.

Côte-de-Brouilly : un excellent choix si vous cherchez quelque chose de plus léger mais suffisamment savoureux pour résister à des plats plus complexes comme le carpaccio de bœuf ou les légumes rôtis ; son profil fruité se marie bien avec les fromages forts aussi !

Saint-Amour : ce vin rouge facile à boire présente des arômes de cerise, qui s’apparentent à du chocolat sucré.