44 min •
Ce docu n'a pas de note
En 1993, Jacques Demers succédait à Pat Burns derrière le banc, et après une affreuse fin de saison où le Canadien ne gagna aucun de ses 7 derniers matchs, ils allaient affronter leurs ennemis jurés, les Nordiques de Québec… jusque là, après 4 affrontements en séries, les honneurs de la « Bataille du Québec » étaient divisés, 2 victoires de chaque côté. Les Nordiques remportèrent les 2 premiers matchs à domicile, et l’entraîneur des gardiens des Nordiques, Dan Bouchard déclara alors qu’ils avaient trouvé la faille chez Patrick Roy… les Nordiques ne devaient plus remporter un seul autre match cette année là. Le Canadien élimina ensuite Buffalo, les Islanders de New-York et les Kings de Los Angeles avec Gretzky en tête, pour ainsi remporter une 24e Coupe Stanley et ainsi conserver son titre de la seule équipe professionnelle à avoir remporter un championnat dans chaque décennie de l’histoire de sa ligue. Au passage, le Canadien établi une nouvelle marque avec 10 victoires consécutives en prolongation et égalisa le record de 11 victoires consécutives. Patrick Roy se sauvait encore une fois avec le Conn Smythe remis au joueur le plus utile des séries. Cette Coupe Stanley est la dernière de l’histoire du Forum de Montréal.