55 min •
C’est la crise qui secoue l’Europe depuis le référendum d’autodétermination du 1er octobre et la victoire du « oui » : l’indépendance de la Catalogne, organisée et proclamée par le gouvernement de Carles Puigdemont, mais combattue fermement par le Premier ministre espagnol Mariano Rajoy. Le 27 octobre dernier, le Parlement catalan vote la résolution faisant de la région un « État indépendant prenant la forme d’une République ». Moins d’une heure plus tard, le Sénat espagnol vote l’application de l’article 155 de la Constitution qui autorise Madrid à mettre la Catalogne sous tutelle. Carles Puigdemont est destitué, le Parlement est dissout, de nouvelles élections sont convoquées, des membres du gouvernement catalan sont emprisonnés et le leader indépendantiste prend la fuite en Belgique. Un scénario digne d’un polar politique hors norme. L’Espagne est au bord de l’implosion, l’Europe retient son souffle. Comment en est-on arrivé là ? Quelles sont les racines de cette crise sans précédent ? Quelles conséquences pour l’Union européenne ? Existe-il un risque de contagion ?