06 min •
5/5 (1)

Pour les foyers à revenus modestes, acheter une maison ou un appartement peut être un véritable casse-tête. Pourtant, depuis 2004, le gouvernement a mis en place un dispositif appelé PSLA (Prêt Social Location Accession) pour permettre d’accéder à la propriété de manière progressive et sécurisée. Le principe : on loue sa maison pour une durée déterminée d’un an ou de deux ans puis on l’achète pour une durée… indéterminée. La première période de location visant, comme dans une période d’essai, à tester les locataires et vérifier leur solvabilité.
En Vendée, Stéphanie et Jérémy, 30 ans, ont choisi le PSLA pour leur premier achat. Avec deux petits salaires, cette solution s’est avérée la moins coûteuse pour pouvoir emménager dans la maison de leurs rêves. Actuellement, ils en sont locataires mais espèrent pouvoir lever l’option d’achat au 1er septembre.
A quelques kilomètres de chez eux, vit la famille Roca. Eux sont bel et bien propriétaires de leur maison. Mais comme Stéphanie et Jérémy, ils sont d’abord passés par une phase locative, le temps pour eux de s’acclimater au voisinage et de vérifier que leur maison correspondait à toutes leurs attentes. Aujourd’hui, grâce au PSLA, à 50 ans, les époux sont enfin d’heureux propriétaires !

Un reportage d’Elodie Auguin.