36 min •
Ce docu n'a pas de note

Fondée en 1944, l’Ecole nationale d’administration (ENA) visait à former une élite administrative républicaine. Depuis, elle cristallise de nombreuses critiques : déconnexion avec le peuple, manque de mixité sociale, allers-retours avec le secteur privé, technocrates trop formatés… Plus contestée que jamais pendant le mouvement des gilets jaunes, elle est finalement supprimée par Emmanuel Macron et remplacée par un nouvel Institut national de service public (INSP).

Alors les reproches formulés contre l’ENA étaient-ils justifiés ? Une simple réforme était-elle insuffisante ? L’administration est-elle trop puissante en France ? Faut-il repenser la formation des hauts fonctionnaires ? Rebecca Fitoussi et ses invités ouvrent le débat.