24 min •
Ce docu n'a pas de note Diffusée sur la fréquence 100.3 FM à Buenos Aires, elle s’appelle “La Colifata”, mot d’argot argentin affectueux qui se traduirait par “foldingue”. Cette radio, unique en son genre, est animée par les patients d’un hôpital psychiatrique. Depuis 30 ans, tous les samedis, elle émet depuis les jardins de l’hôpital et invite quiconque à venir participer. Claudia, Hugo, Mario et les autres souffrent de maladies psychiatriques. Cette radio a transformé leur vie. Au micro, leurs témoignages poignants, leur humour et leurs leçons d’humanité ont conquis les Argentins. Près de 7 millions de personnes écoutent leurs programmes. En fondant la radio en 1991, le psychologue Alfredo Olivera voulait sortir de la marginalité ces personnes que nos sociétés ont condamné à vivre recluses dans ces asiles. L’objectif est que ces personnes puissent à nouveau s’intégrer dans la société. Les “colifatos”, sont non seulement animateurs de radio mais aussi commentateurs de foot, participants d’émissions de TV, acteurs d’un réseau d’économie sociale et solidaire en commercialisant les produits de communautés pauvres. Durant cette folle aventure, cette radio a permis à des centaines de patients de se réintégrer dans la société. Ils ont aussi participé à des projets avec des artistes prestigieux comme Emir Kusturica, Manu Chao ou encore Francis Ford Coppola. La radio est devenue une référence mondiale et son fondateur, Alfredo, a exporté ce concept dans le monde entier. Documentaire disponible jusqu’au 14/01/2024.