47 min •
Akhenaton Akhenaton (1352-1336 av. J.-C.), connu à l’origine sous le nom d’Amenophis (« Amon est satisfait »), avait changé son nom dans la cinquième année de son règne pour Akhenaton (« Gloire du disque solaire »). Il promouvait vigoureusement l’adoration d’Aton à l’exclusion de tous les autres dieux égyptiens et construisit une nouvelle capitale à Akhetaton (Amarna moderne) où Aton était le seul centre d’intérêt religieux. La ville ne fut occupée que durant vingt-cinq à trente années, puis abandonnée après la mort d’Akhenaton, et est par conséquent le meilleur exemple d’une cité conservée du Nouvel Empire. L’art et la religion d’Egypte subirent un changement rapide durant son règne qui est connu sous le nom de période d’Amarna. Son épouse principale était Nefertiti et la famille royale est souvent dépeinte dans des scènes extraites de la vie quotidienne. Connu comme « le pharaon hérétique », il provoqua l’hostilité durant son existence et fut calomnié après sa mort. Son temple fut rasé et son nom enlevé des enregistrements publics.