12 min •
Ce docu n'a pas de note

Ville symbole de l’exode avec son pont détruit, Irpin s’est transformée, en quelques jours, en cité fantôme. Pourtant certains sont restés, terrés chez eux, sans eau courante ni électricité : ils attendent la mort.

Leurs journées et leurs nuits sont rythmées par l’écho des bombes. Ils auraient préféré fuir, mais ce sont des vieillards, souvent malades ou indigents. Leurs jambes refusent de les porter. Bravant le danger, une poignée de volontaires leur vient en aide : ce sont les anges gardiens des dernières grand-mères de cette ville martyre.

Reportage de Gwenlaouen Le Gouil disponible jusqu’au 14/03/2025.