51 min •
https://www.dailymotion.com/embed/video/x5r4kpa Après les émeutes de Stonewall, les homosexuels « sortent du placard » en pleine période de libération des mœurs. Inspirés par les expériences bisexuelles de Lou Reed ou David Bowie, et les Chroniques d’Armistead Maupin, série de romans qui relate le quotidien d’une bande d’amis à San Francisco – où Harvey Milk porte les espoirs de la communauté gay jusqu’au conseil municipal –, des milliers de jeunes font leur coming out. D’abord militant, le cinéma s’empare du thème de l’homosexualité, à l’instar de La chasse de William Friedkin. La chaîne de télévision américaine MTV, lancée en 1981, popularise les excentricités d’Elton John et le réalisme 100 % homo et prolo des Bronski Beat tandis que la communauté commence à être durement frappée par le sida. Dans les années 1990, la télévision invente la figure du « gay bien sous tous rapports », avant que des séries comme The L word ou l’ascension de personnalités engagées comme Ellen DeGeneres ne permettent aux homos de se réapproprier leur culture, tout en restant mainstream.