Ce docu n'a pas de note Somnolence : pourquoi, que faire ?

La somnolence se manifeste par un besoin non désiré et parfois incontrôlable de dormir dans la journée. Potentiellement dangereuse, quand on conduit un véhicule par exemple, dans tous les cas indésirable, la somnolence touche un très grand nombre de personnes à travers le monde. Mais quelles en sont les causes et existe-t-il des solutions pour en venir à bout ?

Mieux comprendre la somnolence

La somnolence diurne, que l’on appelle ainsi pour la différencier de la somnolence nocturne, qui intervient avant l’endormissement, est aussi fréquente que parfois dommageable. Amenée à toucher en particulier les personnes âgées, elle n’épargne pas non plus les plus jeunes dans certains cas de figure. Ainsi, une nuit blanche ou un manque de sommeil peuvent favoriser des épisodes de somnolence dans la journée. Dans tous les cas, la somnolence constitue une véritable gêne pour la personne touchée et elle se manifeste parfois quotidiennement, lors des moments de calme.

Quels sont les symptômes de la somnolence ?

La somnolence diurne excessive peut se manifester de différentes façons, à plusieurs moments de la journée. Ainsi, il est possible d’avoir envie de dormir en permanence. Dans ce cas de figure, particulièrement handicapant, il est difficile, voire impossible de se concentrer. L’impression d’être mal réveillé.e ou de flotter dans une sorte d’état second, entre le sommeil et l’éveil, est constante du matin jusqu’au soir.

La somnolence peut aussi intervenir dès le réveil. Dans cette situation, la personne n’arrive pas à totalement se réveiller et éprouve de sérieuses difficultés pour commencer ses activités.

La somnolence diurne excessive peut se répéter plusieurs fois dans la journée lors d’épisodes d’endormissement involontaires. Les moments paisibles, après un repas ou quand il n’y a pas de bruit, sont favorables à cette somnolence. Malheureusement, la somnolence est aussi amenée à se produire dans des circonstances beaucoup plus indésirables comme au volant, en classe ou au travail.

Enfin, la somnolence peut s’exprimer par un besoin irrépressible de s’allonger à divers moments de la journée pour faire une sieste, sans pour autant se sentir soulagé.e et reposé.e.

Quelles sont les causes de la somnolence ?

Les causes sont nombreuses. Néanmoins, certaines sont récurrentes :

  • Le manque de sommeil : les personnes qui souffrent d’insomnie, les jeunes parents, les gens qui travaillent de nuit ou encore les personnes âgées sont naturellement sujets à la somnolence. Le manque de sommeil est la première cause de somnolence en journée.
  • La prise de médicaments : certains traitements médicaux entraînent une somnolence légère ou plus prononcée.
  • L’apnée du sommeil : ce trouble du sommeil détériore le sommeil et favorise donc des somnolences diurnes.
  • Le syndrome des jambes sans repos : se manifestant par un besoin irrépressible de bouger les membres inférieurs, cette pathologie peut aussi être à la source d’épisodes de somnolence.

Que faire contre la somnolence ?

La somnolence augmente donc le risque d’accidents sur la route, au travail ou à la maison mais altère également bien souvent les capacités scolaires ou professionnelles. Il est donc important d’agir pour la contrer.

Si la somnolence est due à un manque de sommeil, le principal est d’arriver à mieux dormir la nuit. Pour cela, il convient tout d’abord de profiter d’une bonne literie. Un confortable matelas à mousse à mémoire de forme, comme ceux de la gamme d’Hypnia, aide à n’en pas douter à mieux dormir. Il est aussi recommandé de se mettre en condition avant la nuit, en prenant une douche tiède, en lisant un livre et en privilégiant les dîners légers. La pratique d’une activité physique en journée aide grandement à préparer le corps et l’esprit à la nuit et à garder la somnolence à distance.

En revanche, si la somnolence est relative à une pathologie, il est important de consulter un médecin.