19 min •
Ce docu n'a pas de note L’outsider Amazon Prime a encore bien du mal à se mesurer au géant Netflix. Mais Amazon a une carte dans sa manche : les documentaires sportifs, qui se transforment souvent en vrais succès. Netflix devrait-il s’inquiéter ?

Netflix et Amazon Prime Video : deux géants qui se toisent

Depuis son arrivée en France il y a trois ans, Amazon Prime Video a réussi l’exploit de grignoter petit à petit des parts de marché de Netflix. Il faut dire que la tâche était ardue : Netflix représentait en 2018 15% de la bande passante utilisée dans le monde. Mais les choses sont en train de changer. En 2020, Netflix rassemble plus de 190 millions d’abonnés payants autour du monde. Amazon est de manière notoire plus discret sur ses chiffres, mais on sait quand même qu’il existe 150 millions d’abonnés à Amazon Prime, qui ont donc accès par défaut à Amazon Prime Video. En France, un classement publié par le courtier Ariase montre que l’outsider représente maintenant plus de 21% de part de marché, contre 65% pour la plateforme de Netflix. Il faut dire que pour l’instant, c’est Netflix qui propose le catalogue le plus complet, en particulier du côté des films. Mais Amazon a un argument de taille : son prix ! Les utilisateurs peuvent profiter de tous les services d’Amazon Prime pour environ 4€ par mois, contre 7.99€ par mois chez Netflix.

Les documentaires sportifs, le créneau d’Amazon Prime Video

On l’a vu, sur les grands films et séries à succès, c’est pour l’instant Netflix qui gagne la bataille. Mais Amazon Prime Video a deux atouts dans sa manche. D’une part, ses séries originales, comme Good Omens ou encore The Man in The High Castle. De l’autre, une spécialisation inattendue : les documentaires sportifs. Amazon Prime Video a en effet surpris en ajoutant une gamme de documentaires sur le sport extrêmement complète. Tous les sports sont représentés et des succès inattendus ont émergé au cours des derniers mois, durant lesquels les services de streaming ont été davantage utilisés. Du côté du tennis, Andy Murray : Resurfacing a été particulièrement célébré : il montre les progrès du joueur après une opération. Côté français, Les Bleus 2018, au cœur de l’Épopée russe a également été apprécié. Il suit le parcours de l’Équipe de France de football jusqu’à la victoire en Coupe du Monde. Le Mans : Tout pour la course a exploré la fameuse course automobile, en six épisodes. Enfin, on mentionnera aussi Building Jerusalem, un documentaire sur l’équipe de rugby d’Angleterre et sa percée mondiale en 2003… Aussi poignant que le portrait des supportrices françaises.

Netflix se met aussi au sport

Netflix s’est-il senti menacé ? Le géant a également étoffé son offre dans la catégorie « documentaires sur le sport ». Avec d’excellents longs-métrages, comme Icarus, qui a permis de mettre à jour un scandale de dopage en Russie. Netflix excelle cependant sur les formats plus longs, comme Formula 1 : Drive to Survive qui permet de suivre deux saisons de courses automobiles au plus près des pilotes. Le géant semble cependant plus résolument tourné vers un public américain. Il propose de nombreuses séries dédiées au football américain, comme QB1, Beyond the Light ou encore la très réussie Last Chance U. La solution pour Amazon Prime pourrait donc se trouver là. Proposer du contenu « de niche » qui séduira les amateurs de compétition, en laissant le contenu global à Netflix. Le secteur des jeux vidéo sera-t-il alors le prochain terrain à défricher ? Déjà, on croise un nombre conséquent de documentaires consacrés au sujet sur le catalogue Amazon, comme le documentaire sur l’athlète Tony Hawk et ses jeux vidéo. On notera aussi Indie Game: The Movie, qui est résolument destiné aux connaisseurs. À quand un documentaire sur l’éditeur français Ubisoft ? Amazon pourrait aussi s’étendre au secteur de l’iGaming, dont les compétitions sont en vogue, avec des classiques comme le poker ou le blackjack. Il existe une multitude de variantes en ligne des jeux de casino traditionnels comme la roulette. Le casino en ligne Betway Casino offre ainsi une version multijoueur ainsi que des options de Live roulette avec croupier en direct. Un documentaire d’Amazon Prime Video pourrait ainsi explorer les coulisses d’un jeu de casino transmis en direct. Autre piste : les compétitions de cuisine. Sur la télévision française, elles sont particulièrement populaires, avec par exemple M6 qui crée de nombreux dérivés de ses compétitions phares comme le concours professionnel Top Chef ou Le Meilleur Pâtissier. Jusque-là, Netflix ne s’est pas particulièrement distingué dans le domaine, c’est donc une autre opportunité pour Amazon. Si Amazon Prime Video confirme ce positionnement, il pourrait donc continuer à menacer l’hégémonie de Netflix. Les mois à venir nous confirmeront si l’outsider a choisi ou non cet axe de développement…