52 min •
Mischa Meier et Claudia Tiersch, historiens de l’Antiquité, ainsi que Christoph Markschies, spécialiste de l’histoire de l’Église, reviennent sur la biographie de l’empereur (37-68 après J.-C.), pointant avec précision ses talents – souvent méconnus – et ses défaillances. Fils d’Agrippine, Néron s’estime contraint de la faire exécuter pour mettre fin à leurs sempiternelles luttes de pouvoir. L’empereur doit par ailleurs faire face à une opposition des élites, qui se gaussent de ses prétentions artistiques et ne comprennent pas qu’il réprouve les combats de gladiateurs et les guerres d’expansion. Si Néron traîne une si mauvaise réputation, c’est parce qu’il a été victime de l’esprit revanchard de chroniqueurs issus de la classe dominante, dont il n’a cessé de réduire l’influence.