43 min •
Ce docu n'a pas de note Depuis les grandes sécheresses des années 1970, les mangroves sénégalaises ont perdu environ 40 % de leur surface. À l’heure où elles affichent déjà l’une des concentrations en sel les plus élevées au monde, ce recul s’avère d’autant plus préoccupant que le réchauffement climatique accélère l’évaporation de l’eau et rend le milieu extrêmement salin. Mais l’espoir renaît progressivement. Grâce à des orages de plus en plus fréquents, la vie semble s’épanouir à nouveau dans les marécages. Pour accélérer le mouvement, des hommes replantent collectivement des parcelles de mangrove dans les deltas du Saloum et de Casamance. Documentaire disponible jusqu’au 31/01/2021/