07 min •
Ce docu n'a pas de note On pensait que le régime des colonels avait vacciné le peuple grec de l’extrême droite. Mais depuis, la crise est passée par là. Et en temps de crise, on a toujours besoin d’un bouc émissaire. Longtemps terre d’asile, la Grèce, débordée par la pression migratoire, a développé une très nette xénophobie. La preuve : la percée de l’extrême droite aux dernières élections, l’arrivée d’un raciste au conseil municipal d’Athènes et plus grave encore, l’instauration de milices de quartier « anti-immigré » qui traquent le sans-papier en toute illégalité… mais avec l’aval tacite des autorités !