42 min •
5/5 (1) Dans les forêts d’acajou d’une minuscule île des Antilles vit un singe de l’Ancien monde, venu d’Afrique de l’Ouest. Depuis qu’il a traversé l’Atlantique, il y a environ 400 ans, pour s’installer ici, à la Barbade, le vervet a connu bien des péripéties. A une époque, sa tête était même mise à prix. Il a malgré tout survécu aux épreuves et aujourd’hui, ce petit singe vert doit sa vie à Jean Baulu, un primatologue qui a réussi à convaincre les autorités de la Barbade qu’il fallait protéger le vervet. Les vervets, ou singes verts, doivent leur nom à la couleur olive de leur pelage.