50 min •
Pour la première fois, la Grande Expo réalise un documentaire sur un écrivain. Et pas n’importe lequel : sans doute le plus choquant d’entre eux, celui qui incarne comme nul autre le scandale : le marquis de Sade. Présenté comme « le plus grand terroriste du sexe », ses écrits sont restés interdits en France jusqu’aux années 1960. A l’occasion du bicentenaire de sa mort, Le Musée d’Orsay ose lui consacrer une grande exposition, pour découvrir l’influence sadienne sur l’art et la philosophie. L’institut des lettres et Manuscrits expose, pour la première fois en France, l’une des œuvres les plus sulfureuses de l’histoire de la littérature : Les 120 journées de Sodome ou l’école du libertinage. Lubrique, cruel mais aussi ludique et libérateur, tel est l’univers sadien qui propulse son auteur au hit-parade du mal. Qui est l’homme enseveli derrière le mythe ? Comment s’est construit cet enfant des Lumières devenu l’ange noir de la sexualité ?