44 min •
Magnifique et complexe, l’écriture maya est restée indéchiffrable pendant quatre siècles. Voici le récit en images de « l’une des plus formidables histoires de découverte scientifique du XXe siècle ». Un documentaire passionnant, réalisé d’après le livre « L’art maya et sa calligraphie » de Michael D. Coe (La Martinière, 1997). En 1519, l’invasion des Espagnols et la prise de Cozumel par Cortez contraignent les Maya à fuir vers la forêt vierge. Dans les cités abandonnées, les conquistadores découvrent des objets sacrés et utilitaires, mais aussi des milliers de livres rédigés selon un mystérieux alphabet composé de hiéroglyphes. Pour les très chrétiens envahisseurs, il ne peut s’agir là que de l’oeuvre du diable : ils interdisent ces ouvrages et en brûlent un nombre considérable. La tradition maya se perpétue néanmoins jusqu’en 1697, date de la prise de la dernière ville maya indépendante. Ensuite, ce qui fut l’une des plus grandes civilisations du monde sombre dans l’oubli.