52 min •
Ce docu n'a pas de note Face au défi climatique, comment allier responsabilité individuelle et collective ? Quels sont les bons gestes pour sauver la planète ? Prendre le soin de se fournir auprès de maraîchers bio et locaux, mais sillonner la planète en avion… La journaliste allemande Anna Marohn et son mari Daniel, parents d’un petit Jakob âgé de 2 ans, se considèrent comme de mauvais élèves de la cause climatique et interrogent leur responsabilité individuelle : suffit-il de tirer un trait sur la viande, les produits laitiers, la voiture et l’avion, et de ne jamais se départir de ses sacs en tissu réutilisables pour sauver le monde ? Quels sont les gestes qui font une vraie différence ? Qu’est-ce qui n’est que greenwashing pour soulager sa conscience ? Un an durant, Anna Marohn et sa famille vont passer leurs habitudes à la loupe et enquêter auprès de spécialistes afin de démêler le vrai du faux… Comptabiliser compulsivement le moindre gramme de CO2 économisé apparaît ainsi comme une attitude contre-productive qui engendre plus de frustration que d’efficacité. En fin de compte, notre système économique et la mondialisation ne sont-ils pas les grands responsables dès lors que, dans les pays occidentaux, mener une existence à faible émission de gaz à effet de serre s’avère presque impossible ? Quel lien existe-t-il entre l’action individuelle et le changement systémique nécessaire à une échelle plus globale ? Pour l’économiste française Laurence Tubiana, présentée comme l’architecte de l’accord de Paris sur le climat de 2015, il ne peut y avoir de changement sans responsabilité individuelle. Documentaire d’Anna Marohn disponible jusqu’au 24/01/2022.