09 min •
Partons maintenant en Suède où la politique d’accueil des réfugiés suscite de plus en plus d’hostilité. Attaque au sabre dans une école la semaine dernière, incendies criminels à répétition dans des centres d’accueils, le modèle solidaire ne fait plus recette. Sauf peut-être pour ceux qui en profitent. Il faut dire que la Suède est de loin le pays le plus hospitalier au regard de sa population : 10 millions d’habitants, et 100 000 nouveaux réfugiés rien que depuis le début de l’année. Autant de demandeurs d’asile qu’il faut loger. Bert Karlsson, 70 ans, l’a bien compris. Cet ancien producteur de musique et député anti-immigration en a même fait un business. Au point de devenir leader sur le marché et de quintupler, en 2 petites années, son chiffre d’affaires.