48 min •
En 1769, l’Écossais James Watt dépose le brevet de la machine à vapeur et ouvre la voie, sans le savoir, à la révolution industrielle. Au XVIIIe siècle, les « machines à feu », qui fonctionnent grâce à la pression de l’air extérieur, font leur apparition dans les exploitations minières en plein essor. Mais la plupart de ces monstres engloutissent plus de charbon que les mines n’en produisent. En 1764, l’artisan écossais James Watt découvre leur point faible et travaille pendant plus de dix ans à une version moderne de la machine à vapeur…