52 min •
Ce docu n'a pas de note La Martinique est surtout connue comme l’île aux fleurs, un pays de cocagne réputé pour ses senteurs et la douceur de ses paysages. C’est oublier un peu vite que cette terre de mélange recèlent en fait un trésor liquide, cher à Aimé Césaire. Cette richesse unique au monde, c’est le rhum agricole d’Appellation d’Origine Contrôlée Martinique. Autrefois boisson très prisée des pirates selon la légende, il est de nos jours grandement apprécié par tous grâce à son utilisation dans un cocktail très populaire : le mojito punch. On pourrait faire du rhum partout en Martinique, mais si on veut faire le meilleur rhum, il faut avoir les meilleures terres et les meilleurs cannes et ça c’est le principe de l’AOC. Ici, bien caché derrière les étiquettes bigarrée des habitations, le soleil liquide paraît au fond de bouteilles aux formes les plus variées. Quand on prend conscience de la valeur, de ce trésor on pourrait presque se dire que la nature n’a pas doté la Martinique de son véritable aspect mais elle aurait dû lui donner la forme d’une bouteille de rhum tant la canne et le rhum peuvent symboliser l’âme Martiniquaise. Après avoir fréquenté les plages pendant des décennies, aujourd’hui un nombre croissant de touristes les quittent momentanément pour s’aventurer dans les terres et visiter les habitations, les champs de canne et les distilleries. Ce tourisme d’un nouveau genre porte un nom tout neuf : le « spiri tourisme ». Un documentaire de Serge Coffe.