51 min •
Le 12 mai 2017, le palais de l’Elysée est quasiment désert ; il ne reste qu’un groupe restreint autour de François Hollande avant que les équipes d’Emmanuel Macron ne prennent possession des lieux. Dans les jardins du palais, Franz-Olivier Giesbert et le réalisateur Sylvain Bergère attendent François Hollande pour recueillir ses confidences, après un quinquennat plutôt mouvementé. Le président s’apprête en effet à leur livrer in extremis, quasiment à vif avant de céder sa place, ses sentiments sur cet exercice particulier qu’est un mandat présidentiel en France. François Hollande ne se livre pas à un bilan objectif et documenté, ce qui a déjà été fait par le passé, mais il confie sa relation intime, privée, émotionnelle, angoissante et exaltante avec la plus haute fonction de l’Etat.