47 min •
3.33/5 (3) Etre expulsé de force de son logement, c’est le plus souvent être réduit à vivre dans la précarité, d’hébergements provisoires en solutions temporaires. Une situation douloureuse, voire intenable, surtout avec des enfants. Et pourtant, en France, chaque jour, d’avril à octobre, une soixantaine de ménages sont expulsés de leur logement.\r\nDix d’entre eux racontent dans quelles circonstances leurs vies ont basculé dans l’errance. Un documentaire d’infrarouge.