Ce docu n'a pas de note Comment diversifier son portefeuille d’investissement de sorte à limiter les risques ?

Depuis quelques décennies, la géopolitique mondiale a engendré un cataclysme financier duquel les investisseurs ont du mal à se dépêtrer. Les systèmes bancaires et financiers sont ainsi entrainés dans une sphère de déstabilisation faisant ainsi émerger une problématique liée à la diversification des investissements.

Le déclin des titres boursiers les plus stables et les plus fiables relance également le débat lié aux risques financiers. Nous proposons ici des méthodes éprouvées pour diversifier votre portefeuille d’investissement de sorte à limiter les risques.

La diversification de portefeuille financier, qu’en est-il réellement ?

La diversification du patrimoine financier peut être appréhendée dans un spectre plus large. Cela peut signifier une extension des actifs financiers d’une entreprise ou d’un individu dans le but d’augmenter les rendements.

La diversification du portefeuille implique la mise en place de stratégies de gestion des risques éventuels lors de l’acquisition d’actifs financiers. C’est un dispositif qui définit la répartition des actifs (actions, obligations ou autres instruments) afin que le risque pour le détenteur du portefeuille soit toujours maintenu aussi bas que possible.

Dans le même temps, l’investisseur court le risque de ne pas recevoir le niveau de revenu qu’il avait prévu lors de la constitution de son portefeuille, la perte d’une partie du capital investi est également envisageable.

La diversification du portefeuille préconise que les investisseurs n’achètent pas un seul instrument, mais différentes classes d’actifs liés les uns aux autres. Cela permet de compenser une baisse de chiffre d’affaires dans un domaine due à la rentabilité d’autres actifs.

Comment constituer un portefeuille d’investissement diversifié ?

Avant de construire le portefeuille, l’investisseur doit d’abord établir des prévisions en matière d’objectifs et des stratégies à mettre en œuvre. Les objectifs peuvent être très divers. Il peut en effet être question de l’achat d’un bien immobilier (appartement, maison, voiture chère, etc.), du financement des études de votre progéniture ou la génération de revenus supplémentaires à la retraite.

À titre d’exemple, un investisseur âgé de 25 à 30 ans peut mettre en place un fonds de pension pour lui-même. Par conséquent, il doit constituer un portefeuille d’actifs qui présentent des rendements consistants et stables à long terme.

Ainsi, même un retrait à court terme d’une action n’affectera pas un tel portefeuille. Dans le même temps, si l’échéance d’investissement est relativement courte, 2-4 ans, alors le portefeuille devrait de préférence être composé d’actions à haute rentabilité. Aussi, l’investissement vert représente une nouvelle tendance dans la diversification des portefeuilles d’investissement. De nombreux investisseurs y ont de plus en plus recours depuis que le système financier s’est impliqué dans le processus de transition écologique.

Il est d’autant plus important pour les particuliers de dynamiser leur investissement à l’aide d’outils innovants comme ceux proposés par Neuroprofiler. Une fois les objectifs et l’approche identifiés, l’investisseur peut à présent construire son portefeuille en sélectionnant des actifs à l’aide de paramètres appropriés.

La notion de risque, un aspect à ne pas occulter

Lorsque vous équilibrez votre portefeuille, vous devez tenir compte du risque. C’est un facteur inhérent à toute forme d’investissement. Toutefois, au cours d’un tel processus, il est fortement recommandé de faire recours à des institutions financières crédibles et respectant la réglementation MIF 2.

La façon dont vous diversifiez votre portefeuille d’investissement dépend de votre tolérance au risque. Par exemple, si vous disposez d’une importante réserve de liquidités, vous pouvez vous permettre de perdre plus que l’investisseur dont le capital est principalement investi dans des produits qui peuvent perdre rapidement de la valeur. Les investissements risqués tels que les actions doivent être équilibrés avec des investissements sûrs.