53 min •
Ce docu n'a pas de note Ce documentaire est le portrait d’un homme libre, Venantino Venantini, d’un acteur malgré-lui, mais comptant tout de même cent trente films, témoin décalé de nombreusesaventures singulières. Il est à la fois le témoin d’une époque révolue, celle bénie des co-productions franco-italienne, celle aussi ou l’Europe vivait le plein emploi et où, comme dans les Tontons Flingueurs, dont il est le dernier survivant, l’on pouvait créer des personnages de gangsters sympathiques et drôles, une époque plus légère, moins manichéenne. Il est aussi le tendre témoin de tous ces hommes et femmes de cinéma qu’il a aimés comme des frères, comme un père : d’abord Georges Lautner son cher ami, son alter ego, cinéaste iconoclaste de films populaires de qualité, Louis De Funès avec qui il avait noué une relation de confiance, Dino Risi, Marcello Mastroianni, Jean Dujardin, Claude Lelouch, Kad Mérad… Venantino Venantini porte haut les valeurs de l’amitié, il est protecteur, c’est un tendre qui a placé ses amis au cœur de sa vie. À quatre-vingt-quatre ans, il est toujours prêt à prendre un avion et à traverser l’Europe pour retrouver un copain dans un festival ou sur un tournage. Un documentaire de Sandrine Dumarais