24 min •
Ce docu n'a pas de note   Depuis les élections de juin 2018, le président turc a désormais les pleins pouvoirs et le pays sombre chaque jour davantage dans l’arbitraire et le non-droit : manifestations interdites, opposants en prison, détentions abusives et procès interminables. Quel espace de liberté reste-t-il pour ceux qui ne s’identifient pas à la « nouvelle Turquie » d’Erdogan ? L’équipe d’ARTE est allée à la rencontre de Burka et Bora, DJ et figures de la scène musicale underground d’Istanbul, représentatifs de cette jeunesse turque qui, depuis 15 ans, a grandi sous la gouvernance musclée de Recep Tayyip Erdogan et des islamo-conservateurs. Comment trouver sa place dans une société où l’autoritarisme et la répression font loi ? Bora a choisi d’immigrer en Allemagne, à Berlin. Beaucoup de jeunes diplômés, souvent polyglottes, choisissent l’exil pour fuir une situation politique étouffante ainsi qu’une dégradation de la vie économique. En 2018, les départs enregistrés étaient en augmentation de 50% par rapport aux années précédentes. D’autres n’ont pas les moyens de l’exil, ou ni même la volonté. Burka a 25 ans et pense qu’il a peut-être un rôle à jouer en tant qu’outsider dans son pays. Il veut croire qu’il faut rester pour faire changer les choses. Pendant plusieurs mois, l’équipe d’ARTE a suivi ces deux amis en quête de liberté… Documentaire disponible jusqu’au 26/06/2022.