25 min •
Ce docu n'a pas de note
L’hiver n’est pas une saison morte. Le vent glacial, le tapis de neige, les longues nuits ne sont pas suffisants pour interrompre le processus de la vie. En janvier, dans le Jura, la nature se prête plus que jamais à l’observation. Stylisé sur le ciel blanc ou dans les arbres nus, tout un peuple d’oiseaux… Parmi nos oiseaux, le lagopède est de loin le mieux équipé pour affronter l’hiver. Une isolation thermique qui est affaire de plumes et de poils : au pôle nord, le pelage de l’ours polaire et du renard blanc les rend presque invisibles sur la neige ou la glace. Le blanc semble d’ailleurs être la couleur de l’hiver et ici les bouleux blancs nous rappellent ceux du Nord du Québec. La nature reprend son souffle. Les marmottes, le muscardin, les grenouilles et les salamandres hibernent, endormis. D’autres, comme les hérissons, les paupières mi-closes, sont très calmes, mais il ne faudrait pas grand chose pour les réveiller. L’éclosion printanière se prépare…