84 min •
Ce docu n'a pas de note https://www.youtube.com/watch?v=35KUJM9u-o8 Comment le chanteur d’Oasis, que l’on pensait fini après la rupture du groupe, est parvenu à rebondir pour mener une brillante carrière solo. Au plus près du « bad boy » de Manchester, le récit au long cours d’une résurrection. « Pour moi, c’était Oasis jusqu’à la mort. » Si Liam Gallagher a survécu à la dissolution fracassante du groupe qu’il formait avec son frère Noel – conséquence d’une altercation dans les coulisses de Rock en Seine 2009 –, la rupture, artistique autant que familiale, l’a ébranlé. En proie à des addictions et des problèmes d’argent, le rockeur de Manchester, cible favorite des tabloïds, touche le fond après le double échec de son mariage et de celui de Beady Eye, le groupe qu’il a constitué sans délai avec des anciens d’Oasis. Sa rencontre avec Debbie Gwyther, sa compagne et future manager, le remet dans le droit chemin. Avec une humilité inédite, celui qui était l’interprète des chansons de son frère se met à composer une poignée de titres depuis son salon. La vidéo de « Bold », performance captée à l’improviste dans les effluves de bière d’un petit pub irlandais, fait le tour du monde. Liam Gallagher reprend le chemin des studios et, entouré d’une équipe renouvelée, peaufine As You Were (2017), son premier album solo, qui se classe numéro un des charts au Royaume-Uni. C’est l’histoire de cette stupéfiante résurrection, étalée sur près de dix années, que les réalisateurs Gavin Fitzgerald et Charlie Lightening retracent ici, en immersion aux côtés de la star. De ses footings matinaux à ses visites chez sa mère, dans la maison de son enfance, de sa communion avec le public à sa complicité avec ses trois enfants, on y voit le chanteur grande gueule, adepte des punchline fleuries, se livrer avec une attachante sincérité sur ses errements, ses victoires et son amour de la musique. Éclairé par de nombreux intervenants (son frère Paul, Debbie Gwyther, le guitariste d’Oasis, Bonehead…), le vibrant portrait d’un Liam Gallagher mûri mais tout sauf lisse. Documentaire de Gavin Fitzgerald et Charlie Lightening.