14 min •
Ce docu n'a pas de note

Plus de 30 millions de repas livrés à domicile chaque mois, en France. Le marché de la livraison à domicile est en pleine révolution, avec une nouvelle promesse : vous faire manger à la maison comme dans un restaurant. Et tout le monde veut sa part du gâteau. La concurrence est féroce. Deliveroo, Foodchéri, UberEats veulent toujours plus de livreurs. Des milliers de coursiers à vélo sont recherchés mais, problème, ces start-up n’embauchent pas ! Le boom des livraisons se fait sur le dos ou plutôt sur les cuisses d’entrepreneurs très précaires. Comme tous les coursiers, Christophe est à son compte avec son propre vélo, qu’il pleuve ou qu’il fasse 35 degrés, il roule toujours. Chaque jour, il évite bus et scooter, négocie des virages sur les chapeaux de roue dans les rues embouteillées de la capitale, slalome entre les piétons sur les trottoirs, tout en se faisant copieusement insulter. « J’arrive à faire jusqu’à 60 repas par jours… je finis sur les rotules c’est le cas de le dire ! » Pas de statut, pas de chômage, pas d’indemnités maladie et des coursiers qui sont obligés de se plier aux exigences de leur patron.

Un documentaire de Pierre-Alexandre Biasutti.