56 min •
Ce docu n'a pas de note Perdue au milieu des vignes de muscat à proximité de Sètes et de la méditerranée, la toute dernière mine de bauxite française, après avoir été condamnée à une mort certaine, a connu une renaissance surprenante.. La mine ferma un soir voici une vingtaine d’années.. et rouvrit ses portes le lendemain matin grâce à la ténacité et à la vision d’un homme : Robert Courtieu, ancien chef d’exploitation de la mine, ayant gravi tous les échelons du métier de mineur depuis l’âge de 14 ans, avec pour seul bagage son certificat d’études… Parents d’Eric, leur unique enfant lourdement handicapé mental, Robert et son épouse Maryse, toujours à ses côtés, font un pari en apparence insensé : reprendre pour un franc symbolique cette mine dont plus personne ne veut, pour permettre à leur fils et à d’autres jeunes handicapés mentaux de la région, entourés de mineurs valides, d’occuper pleinement un emploi, et permettre à cette mine des Uclades de redémarrer grâce à l’ouverture de marchés nouveaux. Documentaire réalisé par Marc Jeanson assisté d’Odile Duval