Ce docu n'a pas de note Le Destructuralisme Libérateur, enfin un nouveau mouvement littéraire et artistique pour tous !

Notre société est entrée dans une monotonie créative, un conformisme qui entraîne un vide artistique. Avec son nouveau mouvement qui se veut littéraire et artistique, Audrey Ouazan souhaite redonner ses lettres de noblesse à l’art. Elle évoque ce mouvement dans son manifeste intitulé « Le Destructuralisme Libérateur ».

Notre société appelle sans cesse au progrès et aux idées nouvelles. Mais ce renouveau ne peut être accessible que par la créativité. Or, notre société en manque cruellement. Pourquoi ? Parce que nous sommes entrés dans un cycle de monotonie, d’uniformisation, de conformisme, qui sont autant de freins à la créativité. Avec son nouveau mouvement appelé le Destructuralisme Libérateur, Audrey Ouazan veut faire changer les esprits. Elle veut faire de la créativité une force sociétale. Elle veut étendre le nombre des artistes, des écrivains, des chanteurs, des penseurs.
Elle prône la libération totale au nom du Tout artistique afin de libérer la pensée et l’inspiration. Elle veut également unir au nom de l’idéal artistique. « Mon objectif est de réunir peintres, sculpteurs, cinéastes, compositeurs, écrivains, poètes autour de ce mouvement de libération de l’art qui cherche à sublimer, valoriser notre potentiel créatif. »

D’après elle, le progrès ne peut jaillir que du changement. Et ce changement commence par un changement de mentalité. Actuellement, nous nous complaisons dans ce que nous avons, ce que nous connaissons, si bien que ceux qui innovent sont parfois regardés de travers. Avec son nouveau mouvement, l’autrice souhaite que cette minorité de personnes créatives devienne majoritaire. Comment ? En éveillant les consciences à la puissance de l’art et de la créativité. « L’art signifie la force de l’esprit, de la pensée, mais aussi de la fantaisie, de l’imagination. » C’est à partir de l’art que naissent les grandes idées, les inspirations qui mènent vers les grandes innovations. L’art est disséminé un peu partout, jusque dans la politique et ses grands orateurs. C’est pourquoi il est nécessaire de le développer, et que la créativité devienne une identité aussi bien collective qu’individuelle, afin de favoriser une poussée artistique globale et déclencher un mouvement de société.

Le nouveau mouvement Destructuralisme Libérateur est donc un mouvement à la fois littéraire, artistique et sociétal. Ce manifeste est là pour nous en donner les fondements, les idéaux, et propose pour l’instant une approche qui se veut théorique. L’approche concrète suivra avec le projet sociétal Cursus Honorum. « Ce projet œuvre pour ouvrir les opportunités à tous, redéfinir une excellence centrée sur le niveau de créativité, libérer la créativité du conformisme et de la médiocrité. »

Audrey Ouazan, qui a fait des études de droit et un parcours littéraire, enseigne la méthodologie, l’art de la réflexion, de l’argumentation, de la structure et de la rigueur dans une argumentation. Elle enseigne également la littérature. Mais l’enseignement qu’elle affectionne le plus est celui de la créativité, pour les adultes comme pour les jeunes, selon une méthodologie qu’elle a créée à partir de son nouveau mouvement littéraire et artistique. « Ce mouvement permettra de valoriser le niveau créatif mais aussi de promouvoir artistes et auteurs en les aidant à découvrir leur talent. On ne naît pas écrivain mais on le devient. Redonnons leurs lettres de noblesse à la littérature, à la philosophie, aux sciences humaines en créant la spirale ascendante de la créativité. L’imagination est l’ingrédient de la créativité et revivifier cette puissante force, permet aussi de faire naître la quintessence de l’humain et de développer et déployer son potentiel artistique. »

Ce manifeste s’adresse à tous, que vous vous sentiez l’âme d’un artiste ou non, car d’après la fondatrice du mouvement Destructuralisme Libérateur, nous possédons tous un potentiel enfoui qui ne demande qu’à être découvert !

Le site de l’auteur : https://audrey-ouazan.com/