08 min •
Ce docu n'a pas de note Dans un pays où le blasphème est encore passible de prison, se prononcer « pour » le divorce tient presque du miracle. Pourtant, 53% des électeurs maltais n’ont pas hésité à braver les anathèmes de leurs curés et à dire « oui »… Un pas de géant, dans cette petite île, au sud de la Sicile. Catho’, tendance réac’.