51 min •
En janvier 1889, Friedrich Wilhelm Nietzsche est victime d’une crise de démence en plein Turin. Cancer cérébral ou syphilis persistante, la cause de cet effondrement mental n’a jamais été clairement établie.  Nietzsche est recueilli par sa soeur à Weimar et, dorénavant coupé du monde, il plonge doucement dans un état végétatif. La mort l’en délivre dix ans plus tard. Le documentaire s’intéresse au rôle de la soeur du philosophe, Elisabeth, aimante, protectrice et follement manipulatrice. C’est elle qui serait à l’origine d’une des plus grosses méprises philosophiques du XXe siècle : Nietzsche comme défenseur d’une race supérieure.