Ce docu n'a pas de note Greffe de cheveux : à quel âge peut-on l’envisager ?

La greffe de cheveux est une intervention qui permet à de nombreuses personnes qui ont la calvitie de reprendre confiance en elles. Certains pourraient alors se demander s’il existe un âge particulier pour envisager une greffe capillaire. En effet, de plus en plus de jeunes ont des problèmes de calvitie et s’orientent vers cette intervention. Les causes de la calvitie précoce sont surtout le stress, ou alors une mauvaise hygiène de vie. À quel âge peut-on se faire implanter des cheveux ?

La tranche des 20-30 ans

L’âge doit nécessairement être pris en compte avant de s’engager dans une greffe de cheveux. Dans la période de 20 à 30 ans, de nombreuses personnes subissent la perte de cheveux. Un spécialiste de la greffe de cheveux recommande quand même de penser à l‘intervention le plus tard possible. La technique FUE (Follicular Unit Extraction) donne une nouvelle chance aux jeunes personnes d’avoir une chevelure dense. Aucune cicatrice ne subsiste sur le cuir chevelu après l’intervention, ce qui est un atout.

On peut donc se faire greffer les cheveux entre 20 et 30 ans.

La tranche des 50-60 ans


À cet âge, vous avez certainement déjà essayé toutes les solutions contre l’alopécie. Lorsque vous notez que la densité de votre chevelure passe en dessous de 50%, une greffe capillaire doit être envisagée. Après la stabilisation de la calvitie, vous aurez le choix entre deux méthodes pour vous faire implanter de nouveaux cheveux. Il revient au chirurgien de considérer :

  • Votre profil ;
  • La densité de vos cheveux ;
  • La nature du cuir chevelu ;
  • D’autres paramètres ; pour vous orienter dans la bonne direction.

La tranche des moins de 18 ans

Peut-on envisager une greffe de cheveux pour les enfants et adolescents ? La réponse est affirmative, mais il faudra respecter certains paramètres. L’intervention à cet âge n’est pas promue par les praticiens, mais elle peut être envisagée. Les conditions à respecter sont de deux ordres. Avant tout, il faudrait recueillir l’autorisation des parents ou du représentant légal. Ensuite, vérifier que la perte des cheveux occasionne un impact psychologique majeur comme ici.

Lorsque l’une de ces conditions n’est pas respectée, l’intervention ne peut avoir lieu. Il est donc important d’y veiller surtout dans le cas de personnes âgées de moins de 18 ans. N’oubliez pas qu’à cette période de la vie, le cuir chevelu est encore d’une grande fragilité. C’est la raison pour laquelle il faudra faire très attention, et ne pas s’engager dans une greffe de cheveux sans réfléchir.

Que faut-il retenir ?


Les avancées sur les plans techniques et technologiques permettent d’envisager la greffe de cheveux à tous les âges. Lorsque les cas de calvitie sont décelés tôt, il est possible de commencer rapidement un traitement. Toutefois, il convient de se faire suivre par des professionnels compétents. C’est le meilleur moyen d’éviter des situations comme celle-ci. Le patient a de fortes chances de retrouver une belle chevelure lorsque les conditions suivantes sont respectées :

  • L’âge adéquat ;
  • La densité des cheveux :
  • La technique utilisée ;
  • Etc. 

Vous avez maintenant les informations importantes pour envisager sereinement une greffe de cheveux.