42 min •
Ce docu n'a pas de note


La sauvage presqu’île de Guérande est née de l’alliance de deux terres que tout oppose : un pays noir de tourbe, le parc naturel régional de Brière, et un autre blanc, les marais salants de Guérande. Une balade poétique au coeur de cet écrin de biodiversité, en compagnie des insectes des films d’animation « Minuscule ». Aux portes de la Bretagne, la sauvage presqu’île de Guérande, écrin de biodiversité rare, est survolée par l’un des plus importants couloirs migratoires d’Europe de l’Ouest. Ce paysage est né de l’alliance de deux terres que tout oppose : un pays noir de tourbe, où s’entremêlent roselières, prairies humides, bocages et marais, et un autre blanc, avec ses lagons de sel façonnés depuis le Moyen Âge. Formant le parc naturel régional de Brière et les marais salants de Guérande, ces deux labyrinthes, sculptés par une eau impétueuse, abritent spatules blanches, cigognes, loutres d’Europe ou encore butors étoilés, et quelque 280 espèces d’oiseaux s’y croisent, autour de 900 essences de plantes. Un éden protégé, qui se réinvente au fil des quatre saisons… Documentaire disponible jusqu’au 12/01/2022.