40 min •
Ce docu n'a pas de note Selon les données de l’OMS, environ 1 personne sur 4 est atteinte de troubles mentaux dans le monde. D’après les rapports de l’organisation, ces troubles font partie des principales sources de morbidité à l’échelle mondiale. Pourtant, diverses théories tendent à remettre en cause leur existence.

Des troubles qui se soignent, malgré une absence de preuves

Aujourd’hui, les troubles mentaux font l’objet de nombreuses analyses et publications évoquant des personnes atteintes de trouble anxieux, de dépression, de trouble bipolaire, de trouble de la personnalité, etc. Par ailleurs, pour soigner ces troubles, l’on se réfère à des produits contre l’anxiété, des calmants ou encore des antidépresseurs. Ces produits, notamment ceux qui contiennent du CBD, affichent des niveaux d’efficacité très intéressants dans le traitement de ces problèmes psychologiques. Pourtant, paradoxalement, malgré les nombreuses questions relatives aux troubles mentaux, il demeure un élément que beaucoup ignorent : jusqu’ici, aucune étude scientifique n’a pu prouver que les troubles mentaux étaient causés par un gène ou toute autre fonction biologique de l’organisme. En ce sens, le Dr Loren Mosher affirme par exemple que la DSM-IV, qui est la bible des psychiatres, est plus un document politique que scientifique. Le Dr Colin Ross, quant à lui, s’inscrit dans le même esprit en expliquant que la manière dont les différents troubles mentaux sont enregistrés dans ce document est totalement subjective, puisqu’elle se base sur des descriptions de comportement plutôt que des analyses de sang. En clair, pour de nombreux psychiatres, les questions relatives aux troubles psychologiques constituent une fausse publicité. Ainsi, d’après Allen Frances, ancien président du groupe de travail du DSM-IV, il n’y a aucun test objectif en psychiatrie (test en laboratoire, rayon X, examen quelconque) qui puisse indiquer si oui ou non une personne est atteinte de troubles mentaux. En toute logique, l’on peut alors se questionner sur ce qu’est vraiment un trouble mental.

Que sont alors ces troubles en réalité ?

En réalité, l’anxiété, l’insomnie, la crainte, l‘inquiétude, la démoralisation, etc., sont tous des sentiments que l’être humain connaît au même titre que l’amour, la peur et la joie. Il s’agit donc d’informations envoyées par le cerveau en réponse à des stimuli. Dans le cas des ‘’troubles mentaux’’, ces stimuli sont alors des situations déplaisantes de la vie, des stress vécus au quotidien, etc. Si l’on en croit les affirmations de psychologues eux-mêmes, les troubles mentaux ne sont pas à proprement parler des maladies qui nécessitent des traitements médicamenteux. Le Dr Stefan Kruszewski, psychiatre en Pennsylvanie, affirme quant à lui que les spécialistes de son domaine ont en réalité de la matière pour créer des diagnostics-étiquettes et leur trouver des remèdes. Faut-il donc pour autant affirmer que les troubles mentaux n’existent pas ? Qu’adviendra-t-il alors des personnes souffrant de ces difficultés psychologiques ? À ce stade, il est préférable de s’en tenir au fait que, prouvés et expliqués ou non en laboratoire, les troubles mentaux existent bel et bien. Il conviendrait donc pour chacun de rechercher un certain bien-être, en optant pour des solutions naturelles et des exercices de relaxation, en vue de se reconnecter avec soi et de prendre la vie du bon côté.