00 min •
Ce docu n'a pas de note Depuis quelques années, le CBD fait énormément parler de lui notamment en raison de ses nombreux bienfaits thérapeutiques. S’il est vrai que la législation en ce qui concerne la vente et la consommation du CBD a beaucoup évolué, les lois concernant la culture du chanvre sont plus strictes.

Peu de gens le savent, mais la France est le deuxième plus grand producteur de chanvre au monde derrière la Chine. La culture à grande échelle de ce type de plante nécessite une certaine industrialisation que seuls certains pays peuvent se vanter de posséder.

Toutefois, ce que les gens ne savent pas, c’est que n’importe qui peut s’improviser cultivateur de chanvre. Cependant, il faut pour cela suivre des règles très strictes afin d’éviter les débordements ainsi que les trafics.

Une réglementation très précise

Afin de cultiver du chanvre en France, il est important de se conformer à une multitude de règles qui sont établies notamment par l’agence nationale de sécurité du médicament. L’une de ces règles oblige le cultivateur à choisir son chanvre parmi une vingtaine de variétés autorisées.

Ainsi, il est impossible de se rendre sur le meilleur site de cbd afin d’y choisir la variété de chanvre qui vous plait afin de la cultiver. Les variétés de chanvre CBD qui sont autorisées font partie d’une liste qui a été établie afin de s’assurer que la teneur en THC de la plante est bien inférieure à la limite autorisée qui doit être inférieure à 0,2 %.

Obtenir un certificat de semence

Outre le fait de choisir votre variété de chanvre cbd parmi les variétés légales, il est également important de se procurer les graines de chanvre auprès d’un organisme agréé. Cet achat donne accès à un certificat de semence qui est très important.

En effet, ce certificat vous permet de justifier du caractère légal de votre plantation en cas de contrôle inopiné des forces de l’ordre. Ainsi, si vous achetez vos graines de chanvre ailleurs que chez un organisme agréé, vous êtes immédiatement dans l’illégalité.

Par ailleurs, pour des raisons de conformités avec le Ministère de l’Intérieur, les producteurs de chanvre doivent déclarer la culture de chanvre aux autorités concernées ainsi qu’à la gendarmerie. Il faut également indiquer précisément l’emplacement du champ et faire un rapport détaillé sur la production et sur les méthodes utilisées.

Enfin, sachez que les autorités ont parfaitement le droit de réaliser des contrôles de routine afin de tester votre production de chanvre. Ces tests inopinés ont pour but principal de s’assurer que les producteurs respectent bien la loi et que le chanvre cultivé est conforme à la réglementation.

Qu’en est-il de la récolte ?

Si les règles en matière de culture du chanvre cbd sont très strictes, il faut également se conformer à certaines normes pour ce qui est de la récolte du produit. En effet, les cultivateurs ne peuvent utiliser que les graines et les tiges du chanvre pour produire du cbd. Les fleurs ainsi que les feuilles doivent être détruites ou laissées dans le champ. Enfin, les cultivateurs n’ont pas le droit de replanter leurs propres graines. Il est indispensable de s’approvisionner auprès d’un vendeur agréé pour être dans la légalité.