Ce docu n'a pas de note Top 5 des meilleures astuces pour améliorer l’efficacité énergétique chez soi !

La consommation d’énergie est l’un des principaux coûts d’exploitation d’un ménage. Aussi, réduire son impact sur l’environnement grâce à l’efficacité énergétique est une tâche à laquelle la plupart des propriétaires de maison sont confrontés sans pour autant réussir. De la technologie aux changements de comportement, voici 5 façons d’améliorer l’efficacité énergétique.

Choisir des ampoules à faible consommation d’énergie et débrancher les appareils

Si vous voulez améliorer votre efficacité énergétique sans dépenser beaucoup d’argent, il y a des choses simples que vous pouvez faire chez vous. Choisissez des ampoules à faible consommation d’énergie et débranchez les appareils lorsqu’ils ne sont pas utilisés.
L’éclairage représente environ 20 % de la consommation d’électricité résidentielle et constitue l’un des moyens les plus simples d’économiser de l’argent sur votre facture de services publics. Optez pour des ampoules à faible consommation d’énergie et remplacez les lampes à incandescence par des lampes fluorescentes compactes. Les lampes fluorescentes compactes coûtent plus cher au départ, mais elles durent plus longtemps et sont plus efficaces que les lampes à incandescence. Elles consomment également moins d’électricité et produisent moins de chaleur, ce qui vous permet d’économiser sur votre facture d’électricité. Vous pouvez acheter des lampes fluorescentes compactes dans la plupart des quincailleries pour environ 3 à 5 euros chacune.
Débranchez les appareils lorsqu’ils ne sont pas utilisés. Si vous prévoyez de ne pas utiliser un appareil pendant plus de deux heures, débranchez-le au lieu de le laisser en mode veille. Les appareils qui restent branchés même lorsqu’ils sont éteints consomment de l’électricité tant qu’ils sont alimentés. Si vous avez un appareil de ce type, débranchez-le lorsqu’il n’est pas utilisé afin d’économiser de l’argent sur votre facture d’électricité.

Acheter des appareils à faible consommation d’énergie

Entretenez régulièrement votre maison en remplaçant les filtres des appareils de chauffage et de climatisation, en nettoyant ou en remplaçant le filtre de l’appareil de chauffage tous les trois mois, en isolant les tuyaux de la cave et du grenier, en calfeutrant les fenêtres et les portes, en installant des contre-fenêtres sur les murs extérieurs pendant les mois d’hiver et en utilisant des traitements de fenêtres qui bloquent la lumière du soleil.
Les pompes à chaleur sont un excellent moyen d’améliorer l’efficacité énergétique de votre maison. Avec une installation adéquate, elles peuvent réduire vos coûts de chauffage de 50 % et vos coûts de climatisation de 30 %. Pour une acquisition de pompe à chaleur, voire les aides 2022 pour une pompe à chaleur.
Réduisez les coûts de chauffage en gardant les rideaux tirés pendant la journée afin de pouvoir les ouvrir pendant les nuits froides lorsque les températures descendent en dessous de zéro. Gardez les rideaux fermés la nuit pour garder les pièces plus fraîches pendant les mois d’été.

Installer des fenêtres économes en énergie

Les fenêtres à haut rendement énergétique sont un moyen rentable d’améliorer l’efficacité énergétique de votre maison. Selon la Consumer Energy Alliance, vous pouvez économiser jusqu’à 15 % sur vos factures d’électricité rien qu’en installant de nouvelles fenêtres. Il existe plusieurs options pour choisir des fenêtres à haut rendement énergétique, du simple remplacement des fenêtres à des options plus coûteuses comme les panneaux solaires et même les éoliennes. Mais avec autant de choix disponibles, il peut être difficile de savoir laquelle est la mieux adaptée à vos besoins.
L’évaluation de l’efficacité énergétique est l’un des meilleurs moyens de déterminer la capacité d’une fenêtre à réduire vos factures d’énergie. Le système d’évaluation le plus courant est appelé Energy Star, qui évalue les fenêtres en fonction de leur facteur U et de leur coefficient de gain de chaleur solaire (SHGC). Un facteur U plus faible signifie qu’une fenêtre empêche davantage de chaleur de pénétrer dans votre maison, tandis qu’un faible SHGC indique qu’elle laisse entrer davantage de lumière solaire sans laisser trop de chaleur s’échapper. Si vous êtes à la recherche d’un nouvel ensemble de fenêtres, demandez à votre entrepreneur le classement Energy Star et les autres certifications qu’il offre. Ces certifications vous donneront une idée de la performance du produit dans votre maison. Vous pouvez également solliciter des aides de l’État en créant votre compte sur maprimerenov.gouv.

Utiliser un thermostat programmable

Les thermostats sont un moyen simple d’économiser de l’énergie et de l’argent. Les thermostats peuvent être réglés pour s’allumer et s’éteindre automatiquement, en fonction de la température que vous souhaitez dans une pièce. Pour être encore plus efficace, vous pouvez les programmer pour que la température reste stable à différents moments de la journée. Les thermostats programmables sont relativement peu coûteux, il vaut donc la peine d’investir pour économiser de l’argent à l’avenir. Il faudra peut-être quelques mois pour que votre facture d’énergie diminue de manière significative, mais vous verrez les résultats immédiatement.

Il existe deux façons de programmer un thermostat. Vous pouvez régler manuellement la température lorsque vous souhaitez chauffer ou refroidir votre maison. Cette méthode est idéale si vous n’avez besoin de changer la température qu’occasionnellement. Vous pouvez également le régler de manière à ce que le thermostat ajuste automatiquement la température en fonction d’un programme. C’est la meilleure solution si vous n’avez pas l’intention de régler le chauffage ou la climatisation très souvent ; peut-être juste une ou deux fois par semaine, car cela vous permettra d’économiser de l’énergie en gardant votre maison chaude ou fraîche lorsque vous ne l’utilisez pas toute la journée.

Utiliser des aérateurs et des appareils sanitaires à faible débit

Les aérateurs de robinets limitent la quantité d’eau qui peut sortir d’un robinet à un moment donné. Lorsque vous utilisez un aérateur à faible débit, il réduit le nombre de gallons par minute (gpm) qui sortent du robinet. Cela permet de réduire la quantité d’eau gaspillée et d’améliorer l’efficacité énergétique.
Vous pouvez aussi installer un baril de pluie. Les barils de pluie recueillent l’eau de pluie de votre toit et la stockent pour une utilisation ultérieure sur vos plantes ou votre pelouse. Un baril de pluie typique de 50 gallons peut recueillir jusqu’à 450 gallons d’eau en un an. Si vous avez accès à une source d’eau municipale, vous pouvez utiliser l’eau de pluie collectée pour arroser vos plantes ou votre pelouse ou même pour tirer la chasse d’eau des toilettes. Vous pouvez également utiliser l’eau de pluie pour laver les véhicules ou arroser les jardins, mais veillez à ne pas en abuser, car elle peut contenir des contaminants.