51 min •
Ce docu n'a pas de note Ce fut, au 18ème siècle, l’un des plus beaux hôtels particuliers de Paris. Un hôtel précurseur d’un style nouveau – le néo-classique – qui allait s’imposer comme la nouvelle esthétique à la veille de la révolution. La chancellerie d’Orléans disparut pourtant en 1923, à l’exception de ses superbes décors, qui furent mis en caisse et conservés pendant près d’un siècle dans un entrepôt de banlieue parisienne. Ce film raconte la résurrection de ces oeuvres d’art – dont la qualité et la rareté fut saluée, dès leur création, par les amateurs de l’Europe entière. Nous sommes témoins de la renaissance d’un véritable chef d’oeuvre de l’art décoratif français, signé des meilleurs artistes du siècle des Lumières, dont la plupart travaillèrent aussi au château de Versailles. Quatre pièces de l’hôtel particulier reviennent à la vie, avec leurs plafonds peints et leurs décors de stuc dorés. Grâce aux technologies les plus modernes, ces oeuvres livrent également leurs secrets aux scientifiques, qui tentent de comprendre les circonstances de leur création. Un documentaire de Frédéric Wilner.