26 min •
Quoi de plus banal que le langage ? Il est notre milieu, autant que l’air que nous respirons. Et pourtant, le linguiste qui décompose une phrase ouvre un abîme de complexités. La simplicité du langage n’a en effet d’égale que son infinité. Le langage ne s’arrête pas au son. Muet, l’homme trouve toujours le moyen de se dire à l’autre, par ses gestes et son visage, tant le langage ne peut être séparé de lui…