46 min •
Louis XI, fils de Charles VII, est un grand roi qui est souvent mal connu. Il a suscité des opinions contradictoires, plutôt défavorable envers l’homme, mais élogieuses quant à l’œuvre accomplie. Si on le disait cruel, il s’avère cependant que Louis XI n’était pas pire que la plupart des rois de cette triste époque. Son règne est principalement marqué par sa lutte avec le puissant duché de Bourgogne et de son représentant : Charles le Téméraire. Né au plus sombre de la guerre de Cent Ans, en 1423, Louis XI a vu le royaume de son père Charles VII amputé des territoires situés au nord de la Loire. Il a connu tout jeune un pays dévasté, ravagé par les troupes du duc de Bourgogne et par les Anglais. Or soixante ans plus tard, à sa mort, les Anglais ne possédaient plus en France que Calais, le duché de Bourgogne avait disparu, les seigneurs et les soldats de fortune étaient réduits à l’obéissance. Le domaine royal avait absorbé la Bourgogne, l’Artois, la Picardie, la Franche-Comté, le Maine, l’Anjou et la Provence. Comment nier les qualités d’un tel souverain ? Et pourtant… un seigneur a dit de lui : « le roi le plus terrible qui fut jamais ». Pour les Bourguignons, il a été « l’universelle araignée », l’araignée qui contrôle tout au centre de sa toile qu’elle étend au monde entier…