25 min •
Alin Marthouret, après une jeunesse mouvementée, découvre la peinture à la prison de la Santé. Il obtient vite un succès fulgurant, ce qui lui vaut une richesse immense. Il se flatte à l’époque de pouvoir « bluffer » n’importe quel expert dans le monde. Il fait un séjour d’un an aux Iles Marquises où il se consacre à l’oeuvre de Gauguin. De retour en France, Jack Lang lui-même le nomme copiste d’État. Le faux devient dès lors un métier prestigieux lui attirant les plus grandes relations dans le monde des affaires internationales. Documentaire réalisé par Hervé Vacheresse