51 min •
https://www.dailymotion.com/embed/video/x5s3295 Les fonds sous-marins aiguisent de plus en plus les appétits des multinationales de l’énergie et des matières premières. Cela risque encore de s’intensifier avec la perspective d’exploiter les tubercules de manganèse présents dans les océans. La France, l’Allemagne, la Russie ainsi que de minuscules États insulaires espèrent profiter de cette nouvelle manne minière. Les conditions extrêmes (froid et pression de l’eau) pourraient décourager ces convoitises. Les océanographes s’inquiètent néanmoins pour la faune des eaux profondes. Une extraction du manganèse à grande échelle pourrait, selon eux, occasionner des dégâts comparables au déboisement des forêts tropicales.